jeudi 10 janvier 2013

Mange prie aime


Avant de suivre Elizabeth Gilbert dans ses pérégrinations, cette conférence extraite de l'émission américaine TED show, pourra vous faire découvrir l'auteur. Invitée pour exposer la façon d'appréhender le génie de la créativité à travers les âges, la journaliste écrivaine nous fait part de ses recherches et de son point de vue avec intelligence, pertinence, sincérité et surtout beaucoup d'humour. Autant de qualités que l'on retrouve dans son livre...



Carnets de voyages
 
Après un divorce douloureux et une passion dévastatrice, Elizabeth décide de prendre une année sabbatique et de parcourir les trois pays suivants : l'Italie pour la langue qu'elle affectionne tout particulièrement, l'Inde pour se rendre dans l'ashram de son guru et l'Indonésie pour accomplir la prophétie d'un guérisseur qui lui avait prédit qu'elle reviendrait à Bali pour passer quelques mois auprès de lui. A travers le prisme culturel de chaque pays, son attention se retrouvera focalisée sur trois sphères d'activités différentes, révélées dans le titre : le plaisir de bien manger, l'ardeur et la dévotion de la prière et enfin la capacité retrouvée de pouvoir aimer.

Dans la première partie de son voyage en Italie, Elizabeth Gilbert plante le décors de sa vie, et notamment sur la fin de son mariage, sa passion amoureuse et son éducation familiale. Ainsi, tout en prenant part à sa découverte de la dolce vita, nous traversons surtout ses paysages émotionnels qu'elle nous dévoile en toute candeur. Cela donne lieu à des dialogues intérieurs hilarants, comme celui qu'elle même avec ses deux acolytes de compagnons que sont Dépression et Solitude ou plus tard, en Inde pendant une méditation, où elle nous livre les suggestions par lesquelles son Esprit essaie de divertir son attention. Elle inscrit son parcours de grande voyageuse dans une authenticité qui sort des sentiers battus: pas un seul musée ne sera visité en Italie et elle résidera dans un seul endroit en Inde (l'ashram). La richesse de son voyage ne tient donc pas tant à l'exploration du patrimoine culturel qu'a la multitude des liens relationnels tissés et à l'ouverture de coeur dans les échanges. Le récit d'un parcours unique et initiatique dont certaines "leçons" raisonneront facilement aux oreilles de nos lecteurs et encore plus de nos lectrices.