mardi 15 janvier 2013

Seul le silence... fait frémir




Il est des romans qui vous attrapent dès les premiers chapitres, vous serrent le coeur et vous laissent ému, frappé, comme sonné, longtemps après que vous avez tourné la dernière page. « Seul le silence », d'Ellory (à ne pas confondre avec Ellroy), est de ceux-là. 






Dans ce roman, on ressent l'atmosphère étouffante de la Géorgie dans laquelle le narrateur, enfant, est confronté à la mort tragique de petites filles. Des meurtres qui vont se répéter, inexorablement, pendant une trentaine d'années.
Mais au-delà de l'intrigue policière, prenante et bien menée, Ellory signe avec « Seul le silence » un roman magnifique, sombre et accablant, peuplé de personnages qui se débattent avec leurs vies, comme des poissons pris au piège dans un filet de pêche.
Chaque mot, chaque phrase, résonnent de vérité et de sensibilité. Au point de rendre déchirante à en pleurer la description du meurtre d'une fillette.
Un livre salué comme chef-d'oeuvre par toute la critique, de Télérama au magazine Lire.

A découvrir dès maintenant dans le rayon romans policiers de votre bibliothèque.