jeudi 21 février 2013

Sur « La route », dans le monde d'après


Tout se passe après. Après les primevères et les roses, après les oiseaux, après les rires des enfants à la sortie de l'école, après les journées métro-boulot-dodo, après les villes de toute immensité et les petits villages pelotonnés dans les collines... Après le monde. 
 

Dans un paysage où tout n'est que cendres, où la lumière est crépusculaire et le silence étouffant, où tout espoir semble avoir été anéanti, un père et son fils cheminent. Ensemble, ils luttent pour leur survie. 


« Sur la route », de Cormac McCarthy, est un roman post-apocalyptique dur, souvent violent. Il met en scène une humanité désincarnée, qui a aboli toute idée de bien ou de mal. Mais c'est surtout un magnifique texte sur la filiation, sur la transmission des valeurs, sur l'amour d'un père pour son petit garçon. Un livre difficile, qui vous marquera au fer rouge. A découvrir dans les rayons de votre bibliothèque.