samedi 2 mars 2013

Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire...



Vieux, Allan Karlsson l'est assûrément. D'ailleurs, il s'apprête à fêter son centième anniversaire. Sauf que le vieux monsieur, alerte, plein d'entrain, n'a pas du tout envie de passer ce cap dans sa triste maison de retraite. Alors il s'en va. Il ne s'enfuit pas, ne s'échappe pas, non, il s'en va, tout simplement. Et part à l'aventure. 

Et des aventures, plus rocambolesques les unes que les autres, Allan Karlsson en traverse des dizaines, dans ce roman picaresque, peuplé de personnages hauts en couleurs (mention spéciale à Benny, marchand de saucisses, « presque vétérinaire », « presque médecin généraliste », « presque architecte », « presque botaniste »...).





Dans « Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire », l'écrivain suédois Jonas Jonasson s'amuse aussi, en retraçant la vie de son héros, à balayer avec humour le XXe siècle, sans oublier de rendre un hommage appuyé à un autre auteur nordique, le Finlandais Arto Paasilinna (lire notre article par ailleurs).


Bref, un roman plutôt surréaliste, très drôle, avec un goût de l'absurde à rapprocher de celui des Monty Python...