jeudi 17 octobre 2013

Halloween, de 0.G.Boiscommun

Edité une première fois en 1998 chez le Cycliste puis à nouveau en 2006 avec Les Humanoïdes Associés, ce premier titre solo de Olivier G. Boiscommun n'est pas vraiment une nouveauté. Mais il est une découverte pour nous et ô combien réjouissante!

Asphodèle est une jeune fille triste, repliée sur elle-même depuis la mort de son frère, fuyant la vie dans ses nombreuses intéractions, bien en peine de trouver du sens dans cette solitude errante. Ce soir, plus que tout, en cette nuit d'Halloween, elle voudrait oublier cette vie, les autres, elle-même aussi... et pourtant une rencontre l'attend, l'invitant à franchir des frontières de son entendement et à dépasser ses peurs...

Cette bande dessinée est un pur joyau de conscience et de beauté. Les planches d'Olivier G. Boiscommun sont d'un style épuré qui vous apaise au fil des pages et sa poésie est un autre beaume qui panse les blessures de l'âme tout en inspirant force et courage. Car si ce livre traite de l'acceptation de la mort, il est en même temps une ôde à la vie et une invitation à la vivre pleinement et entièrement.



Ecoutons un peu cette voix murmurer à nos oreilles:



« Les autres, qui qu'ils soient, ne sont là que pour eux.

Et il faut être soi pour être enfin heureux. 

A force de t'effacer, ils rempliront l'espace

que tu auras laissé sans penser à ta place.

En gravissant la côte apprends à rester toi

Surtout lorsque les autres veulent t'imposer leurs lois. »

Pour jeunes et grands, assurément!